Hausse du nombre de faux mariages

10-04-2015

La police des étrangers met en garde contre l’augmentation de mariages de complaisance. Selon le responsable du département analytique de la police des étrangers, Vladimir Takáč, il s’agirait dans la plupart des cas de jeunes nord-africains vivant en Tunisie, Algérie ou en Egypte qui courtisent des Tchèques en vacances, avec le seul but de se marier pour pouvoir quitter leur pays. Vladimir Takáč a notamment indiqué que près de vingt procédures judiciaires relatives à ces situations de faux mariages étaient déjà en cours. Mensuellement, la police enregistre entre dix-huit à vingt nouveaux cas similaires, où les femmes reçoivent parfois jusqu’à 50 000 couronnes (environ 1 800 euros) pour se marier. Selon les policiers, un groupe de onze personnes, dirigé de Prague par un ressortissant nigérian de 53 ans, aurait convenu à l’avance de 27 faux mariages, qui auraient ainsi rapporté plusieurs millions de couronnes.