Helsinki : Tarja Halonen et Vaclav Klaus ne sont pas unanimes à propos de la Constitution européenne

02-06-2005

Le projet de Constitution européenne a été au coeur des entretiens, ce jeudi à Helsinki, entre la présidente de la Finlande Tarja Halonen et son homologue tchèque Vaclav Klaus. "Je ne pense pas que la Constitution soit morte et enterré", a dit à l'issue de la rencontre Tarja Halonen, en réaction à l'opinion de Vaclav Klaus, pour qui le résultat des référendums français et hollandais est "une victoire de la liberté et de la démocratie", a-t-il déclaré à Helsinki, sans oublier de présenter la position pro-européenne du gouvernement tchèque. Selon les deux chefs d'Etat, il n'y a pas lieu de céder à la panique, après le rejet de la Constitution par la France et les Pays-Bas, mais il faut agir. Les présidents ont également discuté de la période de transition pour les travailleurs tchèques, en Finlande aussi, période qui pourrait bientôt se terminer, mais tout dépend de la décision du Parlement finlandais.