Invalidation de la décision de Černošice sur le potentiel conflit d’intérêts d’Andrej Babiš

18-07-2019

Suite à une plainte déposée par le Premier ministre Andrej Babiš, le conseil régional de Bohême centrale a invalidé la décision du conseil municipal de Černošice concernant son potentiel conflit d’intérêts. Suite à une requête de Transparency International (TI), les élus de cette petite commune de la banlieue de Prague avaient estimé que le Premier ministre contrôlait encore de fait le groupe Agrofert qu'il a fondé, en dépit du placement de ses actifs dans des trusts afin de ne pas contrevenir à la loi sur le conflit d’intérêts.

Ayant conclu au conflit d’intérêts, le conseil municipal de Černošice avait fixé le montant d’une amende à 200 000 couronnes. Cette décision ayant été invalidée, le dossier va désormais être renvoyé à Černošice qui devra à nouveau se pencher sur la question.