Jana Nagyová fait face à des accusations relevant de l’abus de pouvoir

14-06-2013

La directrice du cabinet du Premier ministre Petr Nečas, Jana Nagyová fait face à des accusations relevant de l’abus de fonction, ainsi que des accusations de corruption. Elle risque jusqu’à cinq ans de prison. Pour son intérêt personnel, Jana Nagyová aurait fait suivre trois personnes par l’Unité de renseignement militaire, et d’après la police elle figurerait également dans l’affaire de prétendue corruption des députés rebelles du parti civique démocrate. La police vérifie également si le Premier ministre était au courant du comportement illégal de sa proche collaboratrice. Si les médias spéculaient déjà sur la relation entre le Premier ministre et Jana Nagyová, cette dernière est soupçonnée d’avoir fait suivre l’épouse du Premier ministre, avec laquelle il se trouve actuellement en instance de divorce. Jana Nagyová est également soupçonnée de figurer dans l’affaire de corruption relative aux députés du Parti civique démocrate (ODS), Petr Tluchoř, Ivan Fuksa, et Marek Šnajdr.