Janota : l’adoption de l’euro en 2015 n’est pas réaliste sans réformes

19-01-2010

Le ministre des Finances Eduard Janota estime que l’adoption de l’euro en République tchèque en 2015 n’est pas réaliste si des réformes de fond ne sont pas conduites d’ici là. Il a en effet averti ses collègues européens à Bruxelles que la position de la République tchèque sur les marchés financiers pourrait empirer. Il a rejeté l’idée d’une banqueroute de l’Etat, comme le suggèrent certains analystes, mais il a reconnu que si la République tchèque continue avec « un déficit autour de 5 ou 6% pendant deux ou trois ans, la crédibilité du pays sur les marchés financiers serait sérieusement atteinte ». Selon lui, les réformes sont urgentes mais elles devront être menées par le prochain gouvernement.