Jiří Pernes prend sa défense

28-02-2010

Le nouveau directeur de l’Institut d’études des régimes totalitaires Jiří Pernes considère que la publication des informations sur son passé d’avant la chute du régime communiste a pour but d’empêcher son investiture. Il l’a déclaré ce dimanche dans un débat diffusé par la Télévision tchèque. Jiří Pernes qui remplace à ce poste Jiří Žáček a promis de rechercher et de rendre publiques toutes les informations concernant sa personne, contenus dans le dossier de l’ancienne police d’Etat communiste. Selon Oldřich Tůma, directeur de l’Institut de l’histoire contemporaine, l’hystérie autour du nouveau directeur témoigne de ce que l’Institut d’études des régimes totalitaires est une anomalie et une institution politisée.