Journée du souvenir à Terezin : contre la montée des extrémismes

16-05-2010

Une journée à la mémoire des victimes du camp de concentration de Terezin s’est tenue ce dimanche. Les orateurs présents ont insisté sur le danger que représentent les montées du néonazisme et de l’extrémisme de droite en République tchèque. Environ 1 000 personnes étaient présentes pour rendre hommage aux victimes du ghetto et de la prison de la Gestapo de Terezin. Parmi eux le Premier ministre Jan Fischer, dont une partie de la famille n’est jamais revenue du camp. Jan Fischer a fait part de sa déception au sujet des élections étudiantes qui ont accordé un score important à un parti d’extrême droite. Il s’agissait de la 64ème cérémonie commémorative à Terezin.