Justice : le château d’Opočno reste propriété de l’Etat

21-04-2016

Un tribunal de la ville de Hradec Králové a tranché et estimé que le château Renaissance d’Opočno, en Bohême de l’est, appartenait à l’Etat tchèque. La cour a ainsi rejeté la procédure d’appel lancée par la comtesse Kristina Colloredo-Mansfeld, une descendante des propriétaires d’origine du château, confirmant ainsi le verdict d’une cour de Rychnov nad Kněžnou en 2015. Le château d’Opočno avait été dans un premier temps confisqué par les Nazis, puis nationalisé sous le régime communiste après la Deuxième guerre mondiale. Il fait l’objet d’une bataille judiciaire entre les descendants de la famille Colloredo-Mansfeld et l’Etat tchèque depuis 1991.