Karel Schwarzenberg : le différend avec le président Zeman concernant la nomination des ambassadeurs se poursuit

27-04-2013

Le différend entre le président Miloš Zeman et le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg au sujet de la nomination des ambassadeurs pourrait durer encore un ou deux ans. Karel Schwarzenberg l’a déclaré samedi, dans une interview accordée au serveur iDNES.cz. Selon le chef de la diplomatie, aucune rencontre n’est pour l’instant prévue entre lui-même et le président Zeman. « Tout dépend du président de la République. Ma position est claire, elle n’a pas changé », a déclaré Karel Schwarzenberg. Le conflit entre le chef de l’Etat et le chef de la diplomatie est né suite à l’annonce du souhait de Miloš Zeman de nommer Livia Klausová, épouse de l’ancien président Václav Klaus, au poste d'ambassadeur en Slovaquie. Vendredi, Hynek Kmoníček, chargé des relations internationales à la chancellerie présidentielle, avait pourtant indiqué que « les subordonnés des deux hommes politiques étaient proches d’un accord ». Vendredi encore, le Parti civique démocrate (ODS), principale formation de la coalition gouvernementale, a critiqué les deux partis du conflit, en déclarant que celui-ci portait atteinte aux intérêts de la République tchèque à l’étranger.