La Chambre de commerce américaine s’engage dans la lutte contre la corruption en Tchéquie

10-03-2010

La Chambre de Commerce américaine en République tchèque qui représente presque 500 sociétés y compris les géants comme Microsoft, Philip Morris ou IBM est en train de créer une équipe de spécialistes qui élaborera un projet de loi sur les commandes publiques. Selon le journal Hospodářské noviny (Gazette économique) le projet doit être achevé encore avant les élections législatives au mois de mai. L’objectif de cette initiative est de rendre plus transparent le système d’attribution de grandes commandes sur lequel planent les soupçons de corruption. Les Américains désirent inclure dans le projet les mesures pour améliorer la transparence des appels d’offres et la documentation sur ces transactions. Des représentants des partis politiques tchèques et des Chambres de commerce d’Allemagne, de France, de Grande-Bretagne et du Canada ont été invités à participer à ce projet.