La classe politique tchèque commente la faible victoire du parti de Robert Fico aux législatives slovaques

06-03-2016

Le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka a félicité son homologue slovaque Robert Fico pour sa victoire aux élections législatives organisées samedi en Slovaquie. "Je souhaite à la Slovaquie qu'elle dispose rapidement d'un gouvernement solide et stable, avec lequel nous pourrons continuer à coopérer étroitement en tant que proches voisins au sein de l'UE et du V4", a-t-il indiqué dans une déclaration. A l'instar du reste de la classe politique tchèque, M. Sobotka constate qu'il sera difficile au parti de M. Fico, Smer-SD, qui a axé sa campagne sur le refus des quotas européens de réfugiés et vainqueur avec 28,3% des voix, de former une coalition gouvernementale. Le mouvement ne dispose que de 49 sièges (contre 83 auparavant) sur les 150 que compte le Parlement, dans lequel entrent sept autres partis, dont une formation d'extrême-droite (LS-Nase Slovensko). Le président du parti communiste tchèque, Vojtěch Filip, rappelle de surcroît que Brastilava doit prendre en juillet la présidence tournante de l’Union européenne.