La coalition gouvernementale fragilisée par la polémique liée aux finances privées du Premier ministre et de son épouse

15-02-2005

On revient à Prague, mais toujours pour parler de Stanislav Gross, puisque l'affaire autour de ses finances privées, et de celles de son épouse Sarka Grossova prend à nouveau de l'ampleur. Les chrétiens-démocrates, partenaires gouvernementaux du parti social-démocrate du Premier ministre, souhaitent désormais obtenir des explications à propos du patrimoine immobilier des époux Gross. L'opposition de droite, représentée par le Parti civique démocrate, vient quant à elle d'appeler à l'organisation d'élections législatives anticipées. Rappelons que depuis plus d'un mois, les finances privées du chef de gouvernement et de sa femme sont l'objet d'une polémique, à cause entre autres d'un appartement luxueux et d'un pavillon achetés dans la capitale tchèque, sans que personne ne connaisse l'origine des fonds.