La Commission européenne a donné une évaluation négative des finances publiques tchèques

14-10-2009

La Commission européenne a donné une évaluation très négative concernant les finances publiques de la République tchèque. A cause de ses déficits budgétaires et de la crise économique, elle se retrouve désormais dans la catégorie de pays à risque très élevé. Le ministre des Finances Eduard Janota estime que cette information confirme la nécessité de mettre sur pied des réformes des finances publiques, non seulement pour l’an 2010, mais aussi pour les années à venir. La réduction du déficit au-dessous de trois pour cent constitue un objectif à long terme qu’il faut atteindre pour accomplir les critères de Maastricht.