La Commission européenne demande des informations relatives à la discrimination des enfants rom dans le système scolaire tchèque

26-09-2014 mis à jour

Ce jeudi, la Commission européenne a officiellement demandé à la République tchèque de fournir les informations relatives à la scolarisation des enfants rom. Bruxelles soupçonne leur discrimination persistante au sein du système scolaire tchèque. Cette demande est le premier pas dans un processus qui pourrait aboutir à la Cour de justice européenne si les autorités tchèques ne coopèrent pas avec les instances européennes. Elles ont actuellement deux mois pour répondre à la requête de la Commission. La scolarisation des enfants rom dans les écoles dites spéciales destinées aux enfants souffrant d’un handicap a également été critiquée par le Conseil de l’Europe l’année passée. Dans un communiqué de presse, le ministère de l’Education a fait savoir que ces reproches concernaient des lois édictées par le précédent gouvernement, et qu’il se consacrait pleinement à l’égalité d’accès à l’éducation. Déjà en 2007, le Cour européenne des droits de l’homme a condamné la République tchèque pour l’envoi massif des enfants rom dans des écoles dites spéciales.