La Commission européenne veut que la République tchèque rembourse 810 millions de couronnes de subventions

12-01-2016

La Commission européenne exige de la République tchèque le remboursement de 810 millions de couronnes en raison d’un contrôle insuffisant du respect des règles liées aux subventions européennes, entre 2010 et 2013. Ce mardi, le ministre de l’Agriculture Martin Jurečka a fait savoir, lors d’une conférence de presse, que son ministère allait se défendre par voie juridique. Selon le rapport suivant l’audit réalisé en République tchèque, l’Inspection tchèque d’élevage n’aurait notamment pas contrôlé si les agriculteurs tchèques disposent d’un registre actualisé de leur bétail. Autre manquement, l’absence chez certains animaux de boucles de marquage aux oreilles, permettant leur traçabilité. Le ministre de l’Agriculture espère pouvoir au moins diminuer les sanctions. Si la République tchèque devait toutefois rembourser la somme due, elle ne ponctionnera pas les agriculteurs auxquels ces subventions ont déjà été versées, mais la prélèvera du budget de l’Etat.