La Cour régionale de Hradec Králové rejette la demande d’amnistie de la procureure de Milada Horáková

09-03-2010

La Cour régionale de Hradec Králové a rejeté ce mardi la demande d’amnistie de la procureure Ludmila Brožová-Polednová, qui avait requis et obtenu la condamnation à mort de Milada Horáková, lors des grands procès politiques des années 1950. Milada Horáková, résistante et femme politique tchécoslovaque, accusée de haute trahison et de conspiration, avait été exécutée le 27 juin 1950. La procureure Ludmila Brožová-Polednová a été condamnée à une peine de six ans. Elle avait demandé à ce que soient effectives pour son cas des amnisties concédées par les gouvernements en 1953, 1955 et 1990. Accordées à la fin du mois de février, elles lui sont finalement refusées suite à la procédure d’appel lancé par le procureur du tribunal de Hradec Králové. Ludmila Brožová-Polednová peut encore faire appel de cette décision auprès de la Cour suprême de Prague. Parallèlement, elle cherche à réduire ou annuler sa peine par d’autres recours, notamment auprès de la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg.