La crise de la médecine hospitalière tchèque est terminée

22-02-2011

Les médecins hospitaliers tchèques ayant participé à la campagne « Merci, on s’en va » retirent massivement leurs démissions après avoir obtenu un accord avec le ministre de la Santé. Dans le cadre de cette campagne quelque 3800 médecins hospitaliers avaient démissionné, ce qui risquait de paralyser les hôpitaux tchèques. Selon le maire de Prague, Bohuslav Svoboda, la crise de la médecine hospitalière tchèque est conjurée. Le gouvernement doit discuté de l'accord passé avec les médecins en Conseil des ministres ce mercredi.