La justice rejette une demande de dédommagements financiers pour une nationalisation d'usine

11-11-2014

La demande de dédommagements financiers de l'Etat tchèque pour la nationalisation de l'usine de textile Reimann & Sohn, basée à Brno, a été refusée par la justice. La partie plaignante, la société Weiss & Hanák, réclamait plus d'un milliard de couronnes (plus de 36 millions d'euros) à la République tchèque. Cette entreprise a vu sa requête une première fois rejetée par le ministère des Finances et s'est donc tournée vers la justice. L'usine fut nationalisée en 1945 sur la base des décrets Beneš, lesquels organisèrent l'expulsion d'environ 2,5 millions de personnes allemandes de Tchécoslovaquie après la Seconde Guerre mondiale.