La mort de Miloslav Vlk a suscité de nombreuses réactions

18-03-2017

Les réactions ont été nombreuses suite à l’annonce du décès du cardinal Miloslav Vlk. Le pape François, tout d’abord, a envoyé un télégramme de condoléances à l’archevêque de Prague et actuel cardinal Dominik Duka. Celui-ci a indiqué que son prédécesseur à la tête de l’Eglise catholique tchèque avait lutté pour la liberté et la tolérance durant toute sa vie. Politiques et personnalités de différents horizons ont exprimé, eux aussi, leur tristesse. Le ministre chrétien-démocrate de la Culture, Daniel Herman, estime que Miloslav Vlk a su faire en sorte que l’Eglise s’adapte aux changements qui ont suivi la révolution en 1989 et au passage d’un régime totalitaire à une société libre. « Un homme respecté s’en est allé, un homme qui ne craignait pas de se comporter selon sa conscience », a pour sa part déclaré le Premier ministre Bohuslav Sobotka.