La nouvelle chef des services d’hygiène tchèques définit ses priorités

18-07-2016

Nouvelle chef des services d'hygiène tchèques, Eva Gottvaldová a annoncé ce lundi en conférence de presse que la lutte contre la propagation du virus du sida et la prise en charge de la prolifération des tiques constitueraient ses priorités. Sélectionnée par le gouvernement suite à un appel à candidature, cette femme de 38 ans entend également poursuivre l'action de son prédécesseur Vladimír Valenta en faveur du programme Zdraví 2020 (Santé 2020), qui vise à optimiser l'action des services de santé en République tchèque. Le ministre de la Santé Svatopluk Němeček (ČSSD) s'est également exprimé pour saluer le travail de M. Valenta, qui était en poste depuis le mois d'octobre 2012. Même si la République tchèque est un pays peu touché par l'épidémie de HIV, le nombre de cas de séropositivité augmente régulièrement. Quant aux tiques, ces acariens responsables de la transmission de maladies potentiellement graves sont un fléau en République tchèque, où elles sont actives en grand nombre à la belle saison.