La part des enfants roms scolarisés dans les écoles « spéciales » tendrait à diminuer

08-08-2012

La part des élèves roms scolarisés en tant qu’handicapés mentaux a baissé ces deux dernières années. Le nombre de Roms intégrés au programme destiné aux enfants handicapés représente actuellement 26,4 % du total, contre 35 % en 2010. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par l’Inspection de l’éducation nationale, qui a contrôlé les écoles dites « pratiques » ou « spéciales », destinées aux enfants possédant un léger retard mental. La République tchèque est régulièrement critiquée sur ce point par la Cour européenne des droits de l’homme. En juin dernier, le médiateur de la République (ombudsman) avait également regretté que le nombre d’enfants roms scolarisés dans des écoles « spéciales » était bien plus important que la part de la minorité rom dans l’ensemble la population tchèque, considérant cet état de fait comme une discrimination.