La police tchèque a découvert 340 laboratoires pour la production de stupéfiants

09-03-2010

Au cours de l’année dernière, la police a découvert en République tchèque 340 laboratoires pour la production de pervitine, drogue souvent utilisée par les toxicomanes tchèques. Selon une déclaration du chef de la Centrale nationale anti-drogue Jakub Frydrych, le nombre total de ces laboratoires dans le pays serait cependant plusieurs fois plus élevé. C’est pour cette raison que la Centrale anti-drogue appuie le projet de loi qui doit limiter la vente de médicaments contenant de la pseudoephedrine qui sert pour la fabrication de la pervitine. En ce moment les médicaments en question sont en vente dans les pharmacies sans prescription.