La police tchèque risque de manquer d’effectifs pour des opérations extraordinaires

12-12-2011

Selon le directeur de la police tchèque Petr Lessy, la police risque de ne pas disposer des moyens nécessaires pour des interventions extraordinaires comme celle dans la région de Šluknov en Bohême du Nord. Cet été la situation conflictuelle entre la société majoritaire et la minorité rom dans cette région a été calmée par la présence des unités de police spéciales. Ces opérations ont coûté entre août et novembre derniers 40 millions de couronnes (1,6 million d’euros). Désormais donc la police affaiblie par les réductions de son budget et de ses effectifs risque de ne pas être en mesure d’intervenir efficacement dans les régions de conflit.