La présidence tchèque de l’UE condamne un nouvel essai nucléaire mené par la Corée du nord

25-05-2009

La République tchèque qui préside actuellement le Conseil de l’UE se dit inquiète et condamne un nouvel essai nucléaire souterrain mené par la Corée du nord. « Cet essai met en danger la stabilité de la péninsule coréenne et représente une menace grave à la paix et la sécurité internationale, » souligne dans sa déclaration le chef de la diplomatie Jan Kohout qui exhorte la République populaire démocratique de Corée à revenir aux négociations à six et à tenir ses engagements découlant du Traité sur la non prolifération des armes nucléaires. Peu après l’annonce d’un deuxième essai nucléaire, on a appris de l’agence de presse sud-coréenne Yonhap que Pyongyang a procédé à l’essai de deux missiles supplémentaires à courte durée. Le conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni d’urgence pour aborder la situation.