La production industrielle en République tchèque a baissé de 14,1 % en juillet

06-09-2016

Après des augmentations respectives de 4 % et de plus de 9 % en mai et juin derniers, la production industrielle, qui demeure le principal facteur de la stabilité et du développement économique de la République tchèque, a enregistré une baisse de 14,1 % en juillet. Il s’agit du plus mauvais résultat de ces sept dernières années. Les chiffres ont été communiqués, ce mardi, par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Celui-ci précise cependant que le mois de juillet 2016 comptait trois jours ouvrables de moins qu’en 2015. Par ailleurs, de nombreuses usines, notamment dans l’industrie automobile dont l’économie tchèque est très dépendante, ont interrompu leur production en raison des congés imposés à l’ensemble de leurs employés. C’est pourquoi les experts affirment ne pas s’inquiéter et prévoient une reprise dans les prochains mois. La République tchèque suit une voie inverse de celle de l’Europe, qui se désindustrialise. L’industrie manufacturière représente ainsi près de 27 % du PIB tchèque, tandis que la moyenne de l’UE ne se situe qu’à 15 %.