La réforme de l’enseignement supérieur fait débat

11-10-2011

Les représentants des universités tchèques, des étudiants et de l’opposition social-démocrate ont critiqué, ce mardi, lors d’une audience publique au Sénat, la réforme de l’enseignement supérieur, élaborée par le ministre de l’Education nationale Josef Dobeš du parti Affaires publiques (VV). Les écoles supérieures protestent notamment contre l’introduction des frais de scolarité ou contre les modifications de leurs pouvoirs. La réforme, préparée par le ministère de l’Education depuis six ans, devrait être mise en œuvre dès 2013.