La République tchèque est le pays de l’UE qui accorde le moins sa nationalité aux étrangers

10-01-2013

La République tchèque est le pays de l’Union européenne qui accorde le moins sa nationalité aux étrangers. Bien que le nombre de ressortissants étrangers vivant dans le pays augmente régulièrement et constitue plus de 4 % de la population, seuls un peu plus de 2 000 demandeurs obtiennent chaque année la nationalité. Les chiffres ont été fournis par Eurostat, l’Office tchèque des statistiques et le ministère de l’Intérieur. Un nouveau projet de loi relatif à l’obtention de la nationalité tchèque a été déposé récemment à la Chambre des députés. Toutefois, selon les organisations venant en aide aux étrangers, ce texte rend encore plus compliquées les conditions d’obtention et renforce le rôle de l’administration.