La République tchèque ne reconnaît pas les élections en Crimée légitimes

19-09-2016

La République tchèque ne reconnaît pas les résultats des élections parlementaires russes organisées en Crimée et les considère comme illégales. Les candidats de la péninsule ukrainienne qui ont été élus pour la Douma, la Chambre basse du parlement russe, ne sont pas considérés par le gouvernement tchèque comme les députés russes. Cette position officielle du pays a été rapportée dans une déclaration du ministère tchèque des Affaires étrangères ce lundi. Les élections qui se sont tenues, dimanche dernier, en Russie, mais également sur les territoires ukrainiens occupés par Moscou, ont été remportées, sans aucun surprise, par le parti Russie Unie du président Vladimir Poutine et sont considérées comme illégitimes par l’UE. « En conformité avec la politique de l’UE, la République tchèque n’a pas reconnu et ne reconnaît pas l’annexion de la Crimée à la Fédération de Russie, » a aussi indiqué le MAE, tout en ajoutant qu’il s’agissait d’une grave violation du droit international.