La République tchèque peut espérer récupérer ses réserves de gazole stockées en Allemagne

19-02-2016

La République tchèque va pouvoir récupérer ses réserves de gazole qui sont stockées en Allemagne et dont la valeur est estimée à plus d’un milliard de couronnes (37 millions d’euros). Ces réserves sont gérées depuis plusieurs années par Viktoriagruppe, une société basée à Krailling (une commune de Bavière) qui a fait faillite en 2014. Depuis, le gouvernement tchèque s’efforce, sans succès, de récupérer son pétrole. L’information a été communiquée par le porte-parole de l’Agence en charge des réserves matérielles de l’Etat (SSHR). Toutefois, l’affaire n’est pas encore totalement résolue, puisque le liquidateur judiciaire, qui n’a pas reconnu que le pétrole était bien la propriété de la République tchèque, a fixé au 30 avril la date limite pour le transport du pétrole, un délai impossible à respecter techniquement, six à huit mois étant nécessaires au transfert, selon les experts. Le ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Jan Mládek, a qualifié ce délai d’absurde.