La République tchèque recommande le remplacement des implants PIP

06-01-2012

Le ministère tchèque de la Santé a recommandé jeudi aux femmes portant des prothèses mammaires PIP défectueuses de se les faire retirer. Le porte-parole du ministère Vlastimil Srsen a précisé que la décision avait été prise après consultation de groupes d'experts. Le ministère a exhorté les femmes concernées à consulter leur chirurgien. Un éventuel retrait de ces implants concernerait près de 2000 femmes tchèques. Les autorités tchèques envisagent de créer un système de surveillance pour les femmes qui décideront de garder les implants, d'après la télévision. Le principal groupe d'assurances santé en République tchèque, VZP, a fait savoir de son côté qu'il comptait rembourser les frais de remplacement des prothèses des femmes qui les ont reçues à la suite d'un cancer du sein, selon la chaîne.

En France, 20 cas de cancers ont été enregistrés chez des porteuses d'implants PIP, sans qu'un lien de causalité ne soit établi entre cancer et prothèses PIP. Le gouvernement a toutefois recommandé aux 30.000 femmes concernées dans ce pays de se faire retirer ces implants.