La République tchèque s'engage contre les spammeurs

07-02-2005

Treize Etats membres de l'UE, dont la République tchèque, ont convenu de partager les informations et d'instruire les plaintes au-delà des frontières afin de combattre au niveau européen l'envoi non sollicité de courriels, a indiqué lundi la Commission européenne. Les autorités "anti-spam" de ces Etats "coopéreront dans l'instruction des plaintes déposées en n'importe quel point du territoire de l'UE afin de repérer et de poursuivre plus facilement les spammeurs", écrit la Commission dans son communiqué.