La République tchèque veut poursuivre le soutien militaire à la France au Mali

19-07-2016

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek a assuré lundi à son homologue français Jean-Marc Ayrault que Prague poursuivrait son soutien militaire à la France au Mali. Les chefs des diplomaties des pays de l'UE étaient réunis à Bruxelles pour une discussion faisant suite à l'attaque terroriste survenue à Nice dans la nuit de jeudi à vendredi. Les ministres ont respecté une minute de silence à la mémoire des victimes de cet attentat. "J'ai souligné que la France s'engageait de façon exceptionnelle dans la lutte contre l'islam radical", a indiqué M. Zaorálek. Après les attentats de novembre dernier à Paris, la France avait invoqué l'article 42 du traité de Lisbonne pour appeler les Etats européens à la solidarité en apportant une aide militaire. Depuis 2014, plusieurs dizaines de soldats tchèques participent à la mission de l’UE qui s’occupe de la formation des militaires maliens, un contingent qui pourrait être augmenté à l'avenir.