La Russie rejette les déclarations tchèques selon lesquelles elle aiderait les réfugiés à se rendre dans l’UE

12-10-2015

La Russie a rejeté les déclarations du ministre tchèque de la Défense Martin Stropnický, qui avait déclaré que Moscou aidait probablement à financer le transport des réfugiés vers l’Union européenne. Dans un entretien accordé à l’édition de samedi du quotidien Mladá fronta Dnes, Martin Stropnický avait déclaré que lors d’une réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, il avait appris par son homologue hongrois, que des bus transportant des réfugiés depuis les Balkans étaient financés par la Russie. Il a précisé que s’il n’avait pas de preuves formelles, il ne voyait aucune raison de douter de cette information. Le ministre tchèque de la Défense a également suggéré dans cet entretien que la Russie avait tout intérêt à saper l’Union européenne. Le Kremlin a rejeté ces déclarations qu’il estime fausses. Le ministre hongrois de la Défense a également nié avoir reçu de telles informations.