La social-démocratie critique le choix du nouveau ministre de l’éducation au gouvernement d’experts

02-07-2013

Marcel Chládek, le ministre de l’Éducation du gouvernement fantôme pour le parti social démocrate, ČSSD, a critiqué ce mardi le choix de Dalibor Štys au poste du ministre de l’Éducation. Chládek a souligné que le nouveau ministre devait se charger des dossiers difficiles tels que la réforme de l’éducation supérieure, la réorganisation du baccalauréat général, la question du financement des écoles ou encore la pénurie des places dans les maternelles. Chládek a exprimé des doutes sur l’opportunité du choix de Štys pour ce portefeuille et lui a proposé d’organiser en coopération avec la ČSSD des tables rondes sur ces sujets. Avant d’être désigné ministre de l’éducation, Dalibor Štys, travaillait à l’Université de la Bohême du Sud à l’Institut de la biologie physique.