La social-démocratie pourrait supprimer le support financier de l’Etat aux Eglises

05-06-2013

S’il remporte les élections législatives l’année prochaine, le Parti social-démocrate (ČSSD) souhaite modifier les conditions du versement de la compensation financière aux Eglises dans le cadre de la loi sur la restitution de leurs biens confisqués sous le régime communiste. Outre la restitution de 56 % des biens pour une valeur de 3 milliards d’euros, la loi entrée en vigueur en début d’année prévoit également le versement progressif, sur une période de trente ans, d’une compensation de 2,35 milliards d’euros pour les biens ne pouvant être restitués. Suite au jugement rendu lundi par la Cour constitutionnelle, qui a rejeté le recours déposé par dix-huit sénateurs et a ainsi validé la loi, le vice-président du ČSSD, Lubomír Zaorálek, a déclaré, ce mercredi, que son parti pourrait vouloir supprimer le support financier (60 millions d’euros par an) que les Eglises reçoivent de l’Etat ou amender la loi. Selon Lubomír Zaorálek, il devrait même s’agir de l’un des points du programme de la social-démocratie dans le cadre de la prochaine campagne électorale.