La Social-démocratie tchèque refuse d'appuyer les projets du ministre de la Santé Tomas Julinek

03-03-2007

Selon l'ancien ministre tchèque de la Santé David Rath le Parti social-démocrate tchèque ne pourrait pas appuyer le projet d'introduction des payements des soins médicaux au cas où le projet concernerait aussi les retraités et les enfants. Selon le projet présenté par le ministre de la Santé Tomas Julinek, à partir de janvier 2008 les malades devraient payer 50 couronnes, presque 2 euros, pour chaque consultation chez le médecin et chaque journée à l'hôpital, et 20 couronnes pour chaque recette dans les pharmacies. La social-démocratie ne veux discuter d'éventuels payements pour les recettes et les frais d'alimentations dans les hôpitaux qu'à condition qu'on créé un réseaux des hôpitaux non lucratifs et qu'on ne transforme pas les caisse d'assurance-maladie en sociétés par actions.