La société Central Group est intéressée par la « Maison qui danse »

12-08-2013

La société de développement Central Group, qui est un des leaders du marché immobilier national, veut acheter la « Maison dansante » à Prague pour un quart de milliard de couronnes (environ dix millions d’euros) afin de le transformer en musée de l'architecture et du design. Le bâtiment, également baptisé « Ginger&Fred », du nom des deux célèbres danseurs Ginger Rogers et Fred Astaire, appartient à l’heure actuelle à la société CBRE Global Investors, qui a récemment délégué l’organisation de la vente de la « Maison dansante » à la société de conseil Jones Lang LaSalle. Toutefois, la transformation d’espaces de bureau en espaces d'exposition est assujettie à l'approbation des deux architectes du bâtiment, Frank O. Gehry et Vlado Milunić. La construction de la « Maison qui danse » sur le quai Rašín à Prague a été achevée en 1996 ; les travaux d’architecture d’intérieur ont été confiés à l'architecte britannique d'origine tchèque Eva Jiřičná. En 1997, « la Maison dansante » a reçu la plus haute distinction dans la catégorie design de la part du prestigieux magazine américain Time. Au niveau national, le bâtiment intègre le classement des cinq premiers bâtiments tchèques des années 1990.