La société minière OKD va licencier 250 personnes, 2 700 suppressions d’emplois dans les entreprises sous-traitantes

28-06-2013

La société minière OKD, qui siège à Ostrava (Moravie-Silésie, dans l’est du pays), va prochainement licencier 250 de ses techniciens et employés administratifs. Annoncée ce vendredi, cette décision signifie également une réduction d’ici à septembre prochain d’un tiers des effectifs dans les sociétés sous-traitantes participant directement à l’extraction du charbon, soit environ 2 700 personnes. « Indispensable » selon la direction, cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une vaste politique d’économies menée par OKD en raison de sa mauvaise situation économique.