La statue de Winston Churchill taguée à Prague

14-06-2020

Les auteurs des inscriptions « Il était raciste » et « Black Lives matter » apposées, jeudi dernier, sur le piédestal de la statue de Winston Churchill dans le 3e arrondissement de Prague, ont voulu « ouvrir un débat sur le rôle de l’ancien Premier ministre britannique dans l’histoire » et « exprimer leur solidarité » avec le mouvement antiraciste américain. Leur déclaration a été publiée samedi par le journal en ligne Alarm. Les inscriptions ont déjà été enlevées par la mairie de Prague 3. La police a ouvert une enquête.

Samedi, une nouvelle manifestation contre les violences policières et raciales a rassemblé quelque 300 personnes à Prague. Elle était organisée par une association informelle d'Américains vivant à Prague, des groupes féministes, écologistes et pacifistes.