La Tchéquie est l'un des pays de l'OCDE qui consacre la plus faible part de son PIB à l'éducation

15-09-2016

La République tchèque appartient au groupe des pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui consacrent la plus faible part de leur produit intérieur brut (PIB) à l'éducation. En 2013, Prague mobilisait 4% de son PIB pour l'éducation quand la moyenne des Etats de l'OCDE était de 5,2%. La République tchèque est à un niveau similaire à l'Italie mais tout de même supérieur à la Hongrie ou à la Slovaquie. Les Tchèques ont notamment du retard en ce qui concerne les enseignements primaire et secondaire, d'après une étude présentée ce jeudi à Berlin par l'OCDE. En revanche, d'après des données datant de 2015, la République tchèque est l'un des pays où on trouve le plus de personnes disposant d'un niveau de qualification supérieur à l'enseignement primaire.