La Tchéquie n’accueillera aucun réfugié de Turquie d’ici la fin de l’année

28-08-2016

La République tchèque n’accueillira aucun réfugié vivant actuellement sur le territoire turc d’ici la fin de l’année. C’est du moins ce qu’a annoncé ce dimanche le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, en expliquant que les contrôles de sécurité auxquels sont soumis tous les candidats doivent être très détaillés en raison de la situation très confuse dans le pays après le putsch raté. Le ministre a également indiqué que l’UE ne devrait en aucun cas supprimer l’obligation de visas pour les ressortissants turcs car le pays n’a pas rempli ses engagements. La République tchèque a promis d‘accueillir quelque 400 réfugiés se trouvant actuellement dans des camps en dehors de l’UE, dont 88, actuellement placés en Turquie, devraient arriver dans le pays en septembre prochain. Outre cet engagement bénévole, elle est censé accueillir avant la fin de l'année prochaine 1591 personnes dans le cadre des quotas obligatoires de répartition de l'accueil des réfugiés, largement critiqués par le gouvernement.