La ville de Prague rejette l’offre de la société eMoneyServices

23-05-2014

La ville de Prague a rejeté l’offre de la société eMoneyServices (EMS), qui demande 500 millions de couronnes pour la licence de la carte de transport en commun Opencard. Selon deux avis juridiques indépendants, cette offre est surévaluée du quart de son montant. La municipalité de Prague s’apprête ainsi à lancer un appel d’offres public. Petr Vychodil, le président de la société Operátor, qui gère la carte Opencard, l’a fait savoir ce vendredi. Pour la réalisation du projet de la carte électronique Opencard, Prague a déjà déversé plus d’1,2 milliards de couronnes, soit environ 44 millions d’euros. La société Haguess, (devenue eMoneyServices), qui avait conclu les contrats relatifs à l’Opencard par le passé avec l’ancienne direction de Prague et le maire de l’époque, Pavel Bém (ODS), est le seul titulaire des droits de licence. La nouvelle administration de la ville souhaite s’affranchir de ces contrats, les considérant trop onéreux et désavantageux.