L’accord du président avec la restitution a déçu les sociaux-démocrates

22-11-2012

L’archevêque de Prague Dominik Duka se félicite du fait que le président de la République Václav Klaus a décidé de ne pas compliquer, par son veto, la restitution des biens confisqués aux Eglises du pays sous l’ancien régime. L’information a été communiquée par le porte-parole du cardinal, Aleš Pištora. Par contre pour le Parti social-démocrate ČSSD, opposée à la restitution telle qu’elle a été adoptée, le geste du président Klaus est une déception. La principale formation de l’opposition envisage de porter plainte auprès de la Cour constitutionnelle. Les sociaux-démocrates considèrent la restitution comme injuste et trop coûteuse.