L'adoption de l'euro en 2010 menacée selon le vice-ministre des Finances

20-08-2006

L'adoption de l'euro en République tchèque, prévue en 2010, est menacée. C'est ce qu'a déclaré, dimanche, à la Télévision tchèque, le vice-ministre des Finances Eduard Janota, s'affirmant convaincu que la République tchèque ne respecterait pas le critère de Maastricht relatif au poids de la dette publique par rapport au PIB à l'issue du premier semestre 2007. Toujours selon lui, pour que la République tchèque puisse intégrer l'Union Economique et Monétaire en 2010, elle se doit de remplir tous les critères de Maastricht dès la moitié de l'année prochaine. Le gouvernement a présenté cette semaine une proposition de budget pour 2007 selon laquelle la part du déficit budgétaire dans le PIB devrait atteindre 3,8%, soit 0,5 point de plus que ce que prévoit le programme de l'Union européenne.