L’ambassade tchèque en Ukraine dénonce la violation des droits de l’homme en Crimée

18-03-2015

L’ambassade de République tchèque à Kiev estime que tous les droits de l’homme et libertés sont violés en Crimée depuis son annexion par la Russie il y a un an. Dans un rapport transmis à Prague, document dont la Radio tchèque possède une copie, les diplomates tchèques affirment que de vastes répressions sont menées suite à l’occupation de la péninsule située au sud de l’Ukraine. Ils évoquent différents cas de torture, d’intimidations, d’arrestations et de fausses accusations. La situation est particulièrement critique pour les Tatars de Crimée mais aussi plus généralement pour l’ensemble de la population.