L'ancien ministre du Travail et des Affaires sociales Jaromír Drabek défend la sKarta

05-05-2013

Dans l'émission de débat dominical de la chaîne privée Prima Family, l'ancien ministre du Travail et des Affaires sociales Jaromír Drabek du parti conservateur TOP 09 a déclaré que ceux qui souhaitaient que le système sKarta soit supprimé, devraient supporter les coûts d'une telle décision. Alors qu'il a introduit cette fameuse carte de crédit dite sociale l'an passé, le gouvernement a proposé jeudi dernier de mettre fin à un projet critiqué de toutes parts et souffrant de nombreux dysfonctionnements. Selon Jaromír Drabek, démissionnaire en fin d'année dernière en raison des soupçons de corruption qui planaient sur son adjoint, le système sKarta aurait permis d'économiser 120 millions d'euros sur douze ans.