L’ancien président de la police a de nouveau rejeté sa culpabilité

28-02-2013

L'ancien chef de la police Petr Lessy a réfuté, ce jeudi, les accusations d'abus de pouvoir et de calomnie dont il fait l’objet à la Cour du VIIe arrondissement de Prague. Petr Lessy a réaffirmé que la volonté de le démettre de ses fonctions était à l’origine de cette attaque en justice. Révoqué en août dernier par le ministre de l’Intérieur, Jan Kubice, l’ancien président de la police est notamment accusé d'avoir demandé à son attachée de presse de remettre à un journaliste de faux documents compromettants contre le directeur adjoint de la police régionale de Zlín (Moravie). Avant cela, Petr Lessy se plaignait ouvertement des interventions et obstructions politiques dans le travail de la police, notamment dans des enquêtes menées sur différentes affaires de corruption. En décembre dernier, un premier verdict de la Cour du VIIe arrondissement l’avait reconnu coupable. Il risque jusqu’à trois ans de prison.