L’ancien président Václav Klaus n’exclut pas son engagement au sein du parti conservateur Suverenita

20-08-2013

La presse tchèque s’interroge depuis plusieurs jours sur un possible retour en politique de l’ancien président de la République Václav Klaus. Selon les informations du quotidien Právo, l’ancien chef de l’Etat pourrait intégrer le parti conservateur eurosceptique Suverenita. Celui-ci portait jusqu’à lors le nom de Jana Bobošíková, sa présidente, qui s’est elle-même portée candidate à la succession de Václav Klaus mais qui a terminé dernière du scrutin, derrière les huit autres candidats avec seulement 2,4 % des votes. Les dirigeants du parti Suverenita ne cachent pas leur volonté de coopérer avec Václav Klaus avec lequel ils revendiquent une proximité idéologique. Selon Právo, le parti pourrait même changer de nom et devenir « Suverenita Václava Klause » (Suverenita de Václav Klaus). Le soutien de Václav Klaus à cette formation politique reviendrait à un coup de grâce porté à son ancien parti ODS (Parti civique démocrate) dont la cote de popularité n’a jamais été aussi basse (actuellement autour de 6 %).