L’Armée tchèque entend poursuivre ses missions en Afghanistan, au Mali et dans le Sinaï en 2015 et 2016

19-06-2014

L’Armée tchèque souhaite prolonger ses engagements en Afghanistan, au Mali et dans la péninsule de Sinaï en 2015 et 2016. Par ailleurs, pour 2016, elle envisage de proposer à l’OTAN la surveillance de l’espace aérien de l’un des pays alliés, probablement les pays baltes ou l’Islande, avec ses avions de chasse Gripen. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi, le ministre de la Défense, Martin Stropnický. La version finale du plan de participation aux missions à l’étranger pour les deux prochaines années sera présenté à la Chambre des députés dans les semaines à venir. Jusqu’à 300 soldats tchèques pourraient être engagés en Afghanistan. Mercredi, la Chambre des députés a déjà approuvé la prolongation jusqu’à la fin de cette année de la mission au Mali, où opèrent trente-huit soldats. Enfin, quatorze militaires tchèques se trouvent dans la péninsule de Sinaï, leur mission consistant à veiller à la surveillance de la frontière entre Israël et l’Egypte.