L’Armée tchèque va réduire d’un tiers la superficie totale de ses terrains d’entraînement

04-01-2012

Le gouvernement a donné son aval, ce mercredi, au projet de réduire d’environ un tiers la superficie totale des terrains d’entraînement militaire dans le pays. Cette réduction représente 42 000 hectares. Par ailleurs, le plan présenté par le ministère de la Défense prévoit également de quitter définitivement la zone de Brdy, en Bohême centrale, envisagée il y a quelques années pour accueillir le radar américain de détection de missiles. Selon le ministre de la Défense, Alexandr Vondra, la République tchèque, comparée aux autres pays européens et proportionnellement à son nombre de soldats (25 000 contre 120 000 en 1990), disposait de terrains d’entraînement beaucoup trop importants.